vendredi 26 février 2016

Les cartes postales du canon de 75 : les cartes lettres et correspondances militaires - série n° 8

Durant le premier conflit mondial, la carte postale est utilisée pour rassurer ses proches, pour donner de ses nouvelles, pour donner signe de vie (ou inversement pour réclamer des signes de vie...), le plus régulièrement et fréquemment possible.  

On estime à 4 millions le nombre de lettres envoyées ou reçues qui transitent chaque jour entre le front et l'arrière. 
Les autorités militaires distribuent gratuitement aux soldats des cartes de correspondance, en franchise de timbre, et d’enveloppe. Certaines cartes non officielles sont également mises en circulation.
Seules les cartes officielles modèle A, imprimées par l’Imprimerie Nationale portent la mention « Impr.Nat », et  " pour les soldats au dépôt du corps ou à demeure dans une localité », ou " pour les troupes en opérations". Certaines cartes postales de modèle B sont vendues aux particuliers et sont destinées à être envoyées aux militaires.

Le canon de 75 est représenté sur certaines d'entre elles.

De nombreuses Cartes Lettres dites « de l’espérance » ont été émises.
Sur le recto un timbre est pré-imprimé en médaillon, représentant une semeuse ou l’effigie de Joffre. Tantôt des dessins figurent au recto ou au verso. Des modèles doubles, issus de carnets ont été disponibles. Il y eut également des formats type cartes postales. En effet, les entreprises privées ont cherché à récupérer une partie des correspondances, mais la franchise n’était pas accordée pour ces envois.

Carte lettre de l'espérance avec Joffre en médaillon

Carte lettre de l'espérance avec la Marianne en médaillon





Carte lettre "Notre 75"

Carte lettre "Notre 75 en action"


















Je vous invite à lire ces articles sur le sujet:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire